Derniers commentaires

d’après moi le lexomil est parfait ...

12/09/2017 @ 14:22:43
par eliad


Le Pr. Bernard Glorion fit le ...

31/05/2016 @ 17:49:08
par Cretien


Bonjour Je découvre votre site et je ...

05/05/2016 @ 11:44:21
par Dany


Effets secondaires mortels. Le ministère de ...

10/05/2015 @ 12:49:18
par gard


A toutes les victimes d'un médicament, ...

01/05/2014 @ 18:39:28
par docteur vincent


Calendrier

Octobre 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
 << < > >>
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

Annonce

Qui est en ligne?

Membre: 0
Visiteur: 1

rss Syndication

Liens

 
31 Aoû 2013 - 15:36:49

témoignages

bonjour a tous,
mon pére est décédé a l'age de 83 ans il ya 18 mois a l'hopital . il a été hospitalisé aux urgences pour des problémes cardiaques, c'était la premiére fois de sa vie qu'il était hospitalisé, il était trés anxieux de se retrouver la. les 2 premiers jours ils ont stabilisés ses problemes cardiaques et n'était plus en danger, par contre les infirmiéres se pleignait de lui la nuit car il était un peu agité , il voulait rentrer chez lui prés de ma mére.au 2éme jour le docteur était confiant et nous a affirmer qu'il serait transferer sur place en gériatrie le lendemain, mon pére nous a parler prés de deux heures avec lucidité, il nous a paru en forme. le lendemain je recois un appel de l'hopital, on me dit que mon pére allait etre transferer immédiatement dans un autre hopital a 30km et que c'était une personne vraimment trés agée. a ce momment étant a proximité j'accours a son chevet avant son transfert , il était attaché a son lit et il avait une perfusion de LARGACTIL, une infirmiére qui avait une larme a l'oeil est venu le détaché,toute ma famille est accouru on a constaté avant son transfert qu'il avait la langue retourné en arriére, le visage paralysé et de grosse difficulté a parlé, et des mouvements anormaux. il est décédé 8 jours plus tard dans ce méme état, et on ne nous a jamais dit pourquoi on lui avait administré un neuroleptique et apparemment a forte dose. pensez vous qu'il est normal de donner ce genre de traitement a une personne agée anxieuse qui soit était un peu agité mais qui n'avait aucun antécédent psychatrique?

Le scandale des posologies de neuroleptiques utilisées en France !
ELLE AVAIT 21 ANS , 16 février 2010 ma fille a accepte d’être hospitalisée pour se soigner d’une dépression sévère majeure. Au bout d’un mois et demi après s’être vue "gavée" de différents anti dépresseurs, anxyolitiques , régulateurs d’humeur , somnifères mais sans psychothérapie (le psy dit qu’elle n’est pas là pour ça et qu’elle la fera en sortant) elle va mieux (randonnées sportives avec sa mère lors de ses sorties thérapeutiques, projets de reprise des études) mais a de grosses crises d’angoisse, le psy de la clinique lui donne du risperdal en comprimé puis en injectable retard en prévision de sa sortie. Dès la 1ère injection ma fille se ferme, elle ne parle presque plus, a du mal à marcher et garder son équilibre, a des bouffées d’angoisse, pleure. La famille prévient le psy qui répond qu’il est en phase d’expérimentation pour le dosage des injections et que ma fille doit s’adapter au traitement et que ça ira mieux après la 2ème injection. A la 2ème injection ma fille ne parle plus, reste prostrée, marche difficilement, pleure sans cesse, a peur, est épuisée mais souffre d’akathisie (besoin irréfreiné de bouger, marcher, incapacité à stabiliser sa pensée)....Ma fille ne voulait pas prendre de médicaments, elle disait qu’elle avait peur de ne plus être elle même avec des antidépresseurs, elle a accepté cette hospitalisation sous la pression de toute la famille, pour la 1ère fois elle acceptait des MEDICAMENTS POUR SE SOIGNER et c’est CE QUI L’A TUEE
Admin · 1121 vues · Laisser un commentaire

Lien permanent vers l'article complet

http://lespilulesquituent.sosblog.fr/pilules-qui-tuent-b1/temoignages-b1-p77.htm

Commentaires

Cet article n'a pas de Commentaire pour le moment...


Laisser un commentaire

Statut des nouveaux commentaires: Publié





Votre URL sera affichée.


Veuillez entrer le code contenu dans les images


Texte du commentaire

Options
   (Sauver le nom, l'email et l'url dans des cookies.)